LES ANIMAUX

"Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu'il n'a pas d'âme." Victor Hugo, 1802-1885

Les animaux médiateurs

Nous choisissons minutieusement nos animaux médiateurs. Ils doivent en premier lieu avoir envie de travailler en médiation, avoir l'énergie pour le faire, aimer le contact avec l'humain, être curieux, aimer apprendre, être patients, accepter la manipulation et l'approche de nouveaux visages. Ils apprendrons à être médiateurs avant de se retrouver en médiation.
Afin de respecter au mieux les besoins de chacun, nous nous formons continuellement à l'éthologie animale que nous défendons.
Nous prônons le bien-être et il est valable pour les animaux au même titre que pour tous.
Ils sont nos coéquipiers, nos compagnons de vie avant tout et c'est ce lien avec eux qui va nous permettre de rester à l'écoute afin de répondre à leurs besoins.
Les animaux doivent prioritairement être bien dans leurs pattes et le rester.
En fonction de son passé, un animal ne sera pas forcément proposé en médiation.

Dans le respect de ces individus qui nous sont chers, nous souhaitons limiter la durée de travail des animaux médiateurs. En effet, ils sont avant tout nos compagnons, ils nous offrent beaucoup en acceptant leur rôle, absorbent énormément les divers maux et émotions extérieures, il est donc nécessaire de leur laisser un maximum de repos. C'est pourquoi chaque animal ne travaillera pas plus d'une séance par jour (voire nettement moins selon les espèces et l'individu), sur un temps actif limité. Les horaires de repos seront respectés. Si l'animal refuse de travailler le jour de sa séance, il ne travaillera pas. Un autre animal prendra alors la relève.

Par ailleurs, chaque animal a sa personnalité, ses besoins propre à l'espèce. Nous ne cherchons pas à formater l'animal. Si l'un d'eux n'est pas adapté à la médiation, il n'effectuera pas ce travail et pourra vivre librement comme n'importe quel autre animal de compagnie restant précieusement avec nous. A savoir que les moindres défauts de chaque individu sont toujours bons à prendre, ce même en médiation.

Il s'agit simplement de faire confiance à l'animal et de lui laisser l'opportunité d'offrir ce qu'il souhaite nous apporter, laisser la parole à son intelligence ainsi qu'à ses émotions. Il n'en tient qu'à nous d'écouter et d'apprendre.

Aucune maltraitance ne sera tolérée sur nos animaux tout comme sur les animaux accueillis.

A noter que nous signons nous-mêmes une charte visant le bien-être de chaque animal présent sur la structure.

Une place particulière à la protection animale

Il s'agit d'un sujet qui nous tient à cœur et pour lequel nous souhaitons apporter une place particulière.
Nous aimerions mettre en avant les refuges de notre région, sensibiliser le public et proposer des ateliers favorisant un bon accueil et l'entretien adéquat d'un nouveau compagnon.
Les animaux dont le passif est lourd de conséquence nous touchent énormément. C'est pourquoi nous projetons sur le long terme de réserver de la place afin d'accueillir quelques animaux, non destinés au contact public mais pour lesquels nous pourrions offrir une vie paisible. Par ailleurs cela rappelle que tous les animaux/individus n'ont pas l'obligation d'être jeunes et dociles pour avoir le droit d'être heureux. Il s'agit de rappeler qu'il est important de respecter les différences et les émotions de chacun.
Une partie de notre budget, s'il nous le permet, pourrait soutenir des refuges. Vous pourriez par ailleurs directement nous aider dans les parrainages.

Le petit mot de Françoise :
"Très vite j'ai appris à prendre soin des animaux tombés dans la malchance. Mes grands parents faisaient au mieux pour les chats des rues et j'ai rapidement adopté uniquement des animaux abandonnés, parfois malmenés. J'ai été famille d'accueil selon mes possibilités et j'ai sociabilisé quelques animaux en détresse (essentiellement chats et rats). Nous soutenons les associations sans grande prétention mais quand on peut faire plus, nous le faisons. C'est pourquoi j'aimerais développer nos actions vis à vis des animaux qui en ont besoin."

Nos fidèles amis

Les animaux que nous avons à la maison sont déjà des animaux de la rue, malmenés (chien, chats, lapins, souris, rats...). Ils sont un véritable bonheur pour nous et nous rappelons encore une fois que nos animaux médiateurs tiennent le même rôle au sein de nos familles. Ils restent des membres à part entière, que nous respectons.

"Entre le chien et son maître, il n'y a qu'un saut de puce". Jules Renard, 1864-1910

Déclaration des droits de l'animal (2018)-Fondation droit animal, éthique et sciences